Réouverture des sentiers dans le secteur Gosford et autres nouvelles 

OUVERTURE SECTEUR MONT GOSFORD

Dès le mercredi 20 mai, le secteur Gosford ouvre à nouveau pour les randonneurs, en sortie journalière. Les refuges demeurent fermés.  Les randonneurs doivent suivre le Code de conduite de notre fédération, Rando Québec. Chaussez-vous adéquatement : il reste de la neige et de la glace en altitude. Notez bien que jusqu’à nouvel ordre, le tronçon de SF 1 entre Cap Frontière et le Trou du Diable (section de difficulté très élevée, 6,1 km) est fermé.

PÉRIODE DE CHASSE À L’OURS

Quelques personnes pratiquent la chasse à l’ours du 15 mai au 30 juin 2020 sur le territoire, notamment à la montagne Noire et à l’ouest de la montagne de Marbre. En tant que randonneurs, nous vous rappelons d’être visibles (porter des vêtements colorés ou un dossard), de rester dans les sentiers et de bien vouloir garder vos chiens en laisse.

DEUX TRONÇONS IMPRATICABLES

Nous vous rappelons que deux petits tronçons de notre réseau sont présentement impraticables; les correctifs seront apportés au courant de la présente saison :

·         Sur SF 9 entre le passage à gué de la rivière au Saumon et le rang 10, il y a eu un chantier de coupe de bois et nos balises sont enlevés sur environs 300 mètres.

·         Sur le SF 1 entre le rang 10 et l’intersection avec SF 3, un chablis bouche le passage à mi-chemin.

LONGUE RANDONNÉE

Pour le moment, Rando Québec ne recommande pas la pratique de la longue randonnée qui nécessite de dormir dans les abris trois faces.

CALENDRIER

Le contexte de la pandémie ne nous permet pas d’organiser des activités de randonnée en groupe. La corvée annuelle avec les scouts a été annulée en raison de la pandémie. Cependant, nous avons le feu vert d’organiser des activités d’entretien (corvées) en petit groupe et nos assurances couvriront ces interventions. Durant la prochaine semaine, nous allons annoncer quelques corvées et nous allons demander que les bénévoles s’inscrivent à l’avance, afin de bien planifier le déploiement sur le territoire tout en évitant les contacts. 

Monique Scholz, présidente